Sauf si vous habitez loin de tout et de tout le monde, vous serez toujours confronté à vivre avec des voisins. Que ce soit dans un immeuble en appartement ou bien dans les bons lieux, la vie entre voisins est quelque chose de commun. Des lois existent pour gérer les situations comme les perturbations ou comportements entre voisins. Les troubles et bruits que vous causez affectent le bien-être de vos voisins, c’est ainsi que des règles ont été établies.

Les voisins et les troubles occasionnés

Généralement, les troubles de voisinage sont interprétés par des nuisances sonores en premier lieu. Ce sont les troubles les plus fréquemment occasionnés par les voisins ou bien les entreprises avec leurs activités. Il faut quand même savoir que ce ne sont pas les seuls types de troubles de voisinage qui existent, car dès que vos actions nuisent à la tranquillité de vos voisins, ça sera considéré comme troubles nuisibles. Ainsi, il y a différentes sortes de perturbations qui sont interdites par les lois comme :

  • Les bruits à des heures anormales
  • Les odeurs désagréables qui affectent le bien-être
  • Les lumières gênantes

Les odeurs désagréables qui affectent le bien-être

Il arrive que nos voisins produisent des odeurs nuisibles de par leurs activités. Ces odeurs vont troubler l’environnement du voisinage, car cela va impacter la perception olfactive des personnes qui les entendent. Mais si vous faites des recours auprès du tribunal pour poursuivre vos voisins ou entreprises qui génèrent volontairement ces odeurs, il vous faut en premier lieu prouver la nature anormale de l’odeur. Une odeur a sa classification, il se peut alors que les odeurs désagréables au ressenti puissent être non nuisibles. C’est suite à cela qu’un juge pourra statuer sur les mesures concernant la nuisance causée. La loi est stricte, elle condamne tout agissement qui cause des troubles du voisinage.

Les différents bruits nuisibles au voisinage

Dans la plupart des cas, nos entourages produisent des nuisances sonores. Cela peut être volontaire ou non, car il y a des bruits que l’on ne peut pas vraiment maîtriser dans certaines situations. On remarque aussi que les entreprises ou sociétés qui sont installées près d’une ville produisent des sons très gênants. C’est le type de nuisance le plus courant connu au sein d’une ville. Ils sont considérés comme nuisibles si les sons sont assourdissants et se produisent à des moments inappropriés. Mais il y a quand même des exceptions par exemple l’utilisation d’une tondeuse à gazon à des heures correctes. La nature de nuisance d’un bruit est avant tout prouvée par le fait qu’il soit gênant, n’est pas adaptée à l’environnement du bien-être de chacun et surtout qu’il se produit à des heures non autorisées. Les sons qualifiés de nuisibles au sein d’une société peuvent être des bruits d’animaux, des musiques trop fortes, des bruits de travaux et encore bien d’autres.