Laisser un héritage à sa famille et s’assurer une retraite convenable sont les principales raisons pour lesquelles les individus cherchent à se constituer une épargne et à trouver des moyens de la  faire évoluer. Pour ceux qui disposent de peu de temps pour s’investir dans la gestion personnelle de leurs affaires, l’investissement en SCPI est la solution idoine. Les tracasseries administratives et les tractations financières sont conduites par les gestionnaires de la SCPI. Même si ce type d’investissement présente de nombreux avantages, la réussite de l’investissement est conditionnée par le choix de la bonne SCPI Comment comparer les SCPI et choisir la bonne ? Quelques orientations vous sont proposées ci-dessous.

Les éléments de comparaison

La rentabilité dans le secteur immobilier est conditionnée par le taux d’occupation des biens immobiliers. Il traduit les revenus effectivement gagnés. La rentabilité peut s’évaluer grâce au TOP et au TOF. Ce dernier étant le plus représentatif. Pour qu’un parc immobilier reste attrayant pour les locataires, il a besoin d’être entretenu. Cela demande également une mobilisation de fonds à laquelle l’investisseur participe. Son évaluation se matérialise par la PGE. Les perspectives de développement de la SCPI sont également de bons éléments à comparer. Cela vous permettra d’entrevoir l’évolution de votre investissement en fonction des stratégies mises en place par les gestionnaires. D’autres points de comparaison existent, suivez ce lien pour comparer les SCPI.

Les critères de choix d’une SCPI

Un investissement a pour but d’être rentable. Pour choisir une SCPI, il faut donc évaluer ses performances annuelles. Vous devez examiner entre autres les dividendes proposés par la SCPI, son résultat courant, son Report A Nouveau, sa valeur de reconstitution… Ces données sont révélatrices de la qualité de la gestion de votre patrimoine. Il est bon de faire une évaluation sur plusieurs années en étudiant l’historique de la SCPI. Étudiez également les profils des gestionnaires, leurs réputations, leurs compétences et vérifiez qu’ils sont légalement reconnus par la profession.