Vous constatez que la performance énergétique de votre habitation n’est pas conforme à la règlementation thermique en vigueur ? Il vous est sûrement nécessaire de faire réaliser un certain nombre de travaux. Ceux qui vont suivre devront figurer en tête de vos priorités.

Isolation des combles

La toiture et tous ses éléments représentent la plus grande source de pertes de chaleur et d’énergie dans une habitation. Les experts estiment que celles-ci atteignent même les 30% des déperditions. Un tel gaspillage peut heureusement être résolu en procédant à des travaux d’isolation des combles. Ceux-ci sont ont l’avantage d’être plus facile à mener. Ils nécessitent en effet « seulement » un déploiement d’une simple couche ou d’un double couche de laine de verre ou d’une autre matière isolante sur les murs et sous la toiture.

Pour une température ambiante similaire, avec des combles isolés, vous dépenserez en moyenne 25% de moins en énergie pour le chauffage au gaz ou à l’électricité. Sachez cependant qu’une telle opération nécessite un budget assez important allant, pour le mètre carré, de 25 à 50 euros. Un tel investissement se rentabilise cependant après seulement quelques années grâce à l’économie d’énergie générée.

Isolation des murs

Les murs, de leur côté, représentant le quart des pertes de chaleur au sein d’une habitation. Leur isolation constitue ainsi une priorité pour toute personne voulant augmenter la performance énergétique de leur logement. Elle est cependant plus complexe à mettre en œuvre pour des logements anciens et dont le revêtement mural n’est pas encore définitif. Ce n’est pas également une opération qui convient aux habitations dont les murs sont équipés par des éléments encombras de type radiateurs. Pour bien isoler les murs en effet, il faut procéder selon les étapes suivantes :

  • Ajout d’une couche d’isolant entre l’existant et une nouvelle ossature métallique
  • Enveloppement de cette ossature  par un plâtre de parement
  • Pose d’une finition de type papier et peinture

Rien n’empêche également de s’investir directement dans un complexe de doublage qui contient à la fois un isolant et un élément de finition.

Rénovation du système de ventilation

L’amélioration de l’isolation de votre habitation a un revers que vous devrez également prendre en considération au moment de choisir les travaux à réaliser pour être conforme à la règlementation thermique en vigueur. Elle peut en effet compromettre le flux d’air entre l’intérieur et l’extérieur. Ce qui a pour conséquences un risque plus élevé d’entassement de polluants et de moisissures dans votre intérieur. Heureusement qu’un tel problème peut être évité en s’investissant dans un système de ventilation performant et en confiant son installation à un professionnel. Ce dernier se chargera du débarrassage de l’air vicié vers l’extérieur et de l’injection d’air pur à l’intérieur.